L’heure du choix

Bien le bonjour à vous !

« La Vie est une question à choix multiples » Sonia Lahsaini

Figurez-vous que le choix de ce thème du choix m’a été imposé par une publicité pour un salon de l’étudiant, donc pour une question de choix scolaire !

C’est fou de se dire que je n’ai même pas eu à choisir mon thème du choix 😊

Trêve de philosophie, le plus intéressant, de mon point de vue, c’est de vous dire pourquoi le thème s’est imposé de lui-même.

Sur la route, j’aperçois une première fois cette publicité ; au début, c’est purement professionnel, je me dis que c’est toujours intéressant d’aller voir ce qui est proposé pour rester connecté avec l’environnement des jeunes que je coache.

Ensuite, après une deuxième pub sur mon trajet, ça me percute de plein fouet (l’idée hein ! pas le panneau publicitaire), comme ils disent au Canada, j’ai eu une « épiphanie » (et comme on vient de la fêter en plus, c’était trop tentant de le placer). Bref, je me dis, sans plus de réflexion que ça : « en fait les gens choisissent en fonction du choix »

Bon là j’entends déjà ceux qui se disent : « ah mais en fait il s’est vraiment pris un panneau le gars » 😊

Prenons l’exemple de la télévision et pour faire simple, limitons-nous au fait de regarder un film en fonction du programme du soir à la TV. Parmi les propositions, je fais le choix entre ceux déjà vus, ceux dont le thème me plaît, etc. au final, souvent c’est un choix par défaut … Je vous passe la qualité des programmations …

En fait vous ne regardez pas LE film que vous vouliez voir, vous regardez celui qui, par élimination, pourrait correspondre à votre style, votre humeur, etc.

Et même, aujourd’hui, avec toutes les plateformes de streaming, entre légales et illégales, certains soir, je suis persuadé que vous réussissez quand même à faire un choix par défaut.

Pour en revenir à mon idée percutante, je réalise que la plupart de nos jeunes, choisissent parmi ce qui est proposé et non en fonction de qui ils sont ! D’où : « en fait les gens choisissent en fonction du choix » Et Tac ! Vous faîtes moins les malins là 😊

Revenons à nos ados, ils ont une vague idée de ce que pourrait représenter tel ou tel métier, influencés par la grille de salaire ou le côté attrayant ? Mais au final, toutes ces représentations, croyances qu’ils ont sur les métiers sont amenées par les adultes et nous ne pouvons pas comparer un monde ado et un monde adulte pour une représentation de la vie.

En traduisant, et en grossissant le trait, mais c’est en fait ce que la publicité laissait suggérer, le salon de l’étudiant permet parmi un large éventail de choisir sa formation post bac. Quel sera donc leur choix par défaut ?

La question est : « à quel moment sommes-nous formés à savoir qui nous sommes, dans nos aspirations, nos rêves, nos valeurs, etc. quand nous sommes jeunes ? »

Je travaille dans un établissement scolaire, avec des jeunes de 15 à 20 ans. Ils sont désorientés au final à la place d’être orientés.

Ils se retrouvent même à choisir des options, des cours qui ne leur correspondent pas mais qu’il est préférable de prendre pour mieux coller à l’algorithme du système scolaire.

ATTENTION ! ATTENTION ! Je ne dis pas qu’un jeune qui saurait exactement qui il est, ce qu’il veut et qui ferait le lien entre ses aspirations et un métier, s’en sortirait forcément mieux … MAIS … quand le choix est conscient, il permet le recul, la compréhension des obstacles et surtout la compréhension du processus (de SON processus).

Aujourd’hui, où placer cette conscience ?

C’est pendant tout le processus de développement de l’enfant que ça « s’immisce ». C’est d’abord le travail des parents d’ouvrir le champ des possibles. Ensuite, il y a l’école, même si son système de notation et d’orientation est quelque peu contradictoire.

Je pense, oui ça m’arrive, que cela se gagne par la culture de l’expérience. Tenter, avancer, reculer, évaluer, … bref, il faut avoir un autre regard sur la notion de Réussite/Échec.

Nos valeurs évoluent avec notre cadre de vie alors nos métiers, nos passions et nos façons de les appréhender changent également.

En attendant, puisque ma fille à moins de 10 ans, je vous referai un article dans 12/13 ans pour vous dire comment je m’en serai sorti 😊

Fred


C’est toi qui décide

Aujourd’hui, j’en suis au jour #24 de l’écriture de mon livre. Dans une lettre de janvier intitulée La constance (disponible…

L’heure du choix

Bien le bonjour à vous ! « La Vie est une question à choix multiples » Sonia Lahsaini Figurez-vous que le choix de…

Le perfectionnisme

Hier matin en sortant de chez moi, je me suis demandé ce que j’allais écrire cette semaine. J’ai demandé -…

La constance

Encore une fois, je m’assieds derrière mon clavier pour écrire la lettre du vendredi, devenue pour moi une forme d’introspection,…

Se comparer aux autres

J’espère que tu as passé une belle semaine. Hier matin au réveil, je me suis rappelé une histoire zen que…
Fred Castegnaro

Bonjour !

Issu du monde professionnel sportif, dans le basket-ball, j’ai passé 25 ans à accompagner les adolescents et jeunes adultes dans leurs projets de vie (sport, scolarité, métier). Aujourd'hui, je les guide toujours, dans l'élaboration de nouvelles stratégies mentales pour développer une posture idéale dans leur vie.

Souvent, le travail sur soi arrive après la prise de conscience que quelque chose cloche. Mais souvent aussi, les choses clochent depuis longtemps mais cela n’arrive pas à notre compréhension au point de se stopper, d’observer et d’analyser…

Au travers de mes posts, je me propose modestement, mais avec assurance, de regarder cet univers Ado pour apporter des grilles de lecture à celles et ceux qui sont confrontés à cette période de la vie tellement clivante mais au combien riche pour qui sait la décoder!

Fred, Accompagnateur de Projets de Vie
Site web